Hepper est soutenu par ses lecteurs. Lorsque vous effectuez des achats via les liens sur nos sites, nous pouvons recevoir une commission de partenariat sans frais supplémentaires pour vous. En savoir plus.

Combien d’années vit un Munchkin ? (Espérance de vie moyenne et maximum)

Nicole Cosgrove Profile Picture

By Nicole Cosgrove

chat munchkin d'intérieur

Le Munchkin est une race de chats très originale. Il est connu pour sa très petite taille. Cette race énergique et amusante est relativement récente et fait l’objet de controverses, notamment à propos de son élevage. Malgré ses pattes courtes, il est très rapide.

Compte tenu des nombreux problèmes de santé et de mutation génétique rencontrés par cette race, il est légitime de se demander combien de temps un Munchkin peut vivre. Et bien, sachez qu’avec des soins appropriés, ces petites boules de poil ont une espérance de vie moyenne de 12 à 15 ans.

hepper cat paw divider

Les origines du Munchkin

Les Munchkins sont des chats aux pattes courtes dont la race a été découverte en Louisiane en 1983. La taille de leurs pattes est due à un trouble génétique appelé achondroplasie qui entraîne le nanisme. C’est donc une mutation génétique naturelle spontanée qui a donné naissance à la race de chat Munchkin..

Des races de chats à pattes courtes similaires ont été identifiées dans les années 1930 en Grande-Bretagne, en Russie et en Nouvelle-Angleterre. Pour la petite histoire, le Munchkin d’aujourd’hui descend de “Blackberry”, une chatte errante gestante recueillit, avec un autre chat, par Sandra Hockenedel, une professeur de musique séjournant dans la ville de Rayville, en Louisiane, au début des années 1980.

Après la mise bas, elle décida d’offrir un des petits à pattes courtes à son amie Kay LaFrance qui le nomma “Toulouse”. Blackberry et Toulouse deviendront les reproducteurs de la première génération de Munchkins. Sandra et Kay se lancèrent ensuite dans l’établissement d’un programme de reproduction des Munchkins avec le soutien d’autres éleveurs félins.

Controverses et reconnaissance par l’Association internationale des chats (TICA)

chat munchkin
Crédit image : Piqsels

Cette race de chat est sujette à controverses et n’est toujours pas reconnue par certaines associations félines. La question, entraînant tous ces débats, est de savoir s’il est éthique de poursuivre l’élevage d’un chat présentant une déformation physique qui affecte sa mobilité et sa durée de vie. L’apparence du Munchkin est pourtant le résultat d’une mutation génétique qui se produit naturellement.

Le Munchkin a été présenté au grand public lors d’une exposition féline organisée par la TICA au Madison Square Garden, à New York, en 1991. En 1994, il a été proposé comme race officielle et a été accepté dans le programme de développement des nouvelles races de la TICA.

Cette entrée a suscité quelques réactions en raison des caractéristiques physiques du chat. Il a fallu attendre 2003 pour que cette race obtienne une pleine reconnaissance et le droit de participer aux concours organisés par la TICA.

Pour des raisons de santé et de bien-être de l’animal, de nombreuses personnes continuent de penser que l’élevage du Munchkin est contraire à l’éthique. Au contraire, d’autres experts affirment que cette race jouit d’une parfaite santé. Cette controverse a contribué à son retard de reconnaissance par les plus grandes organisations félines du monde, la Cat Fanciers Association (CFA) et l’American Cat Fanciers Association (ACFA).

Ses caractéristiques physiques

Le Munchkin se reconnaît surtout à ses pattes. Elles apparaissent arquées et sont deux fois moins longues que celles d’un chat standard. Ces petits félins sont en tous points identiques aux autres chats, à l’exception de leurs pattes qui les font ressembler à des chatons durant toute leur vie. 

Ce chat, de taille moyenne, est solidement musclé et présente une poitrine bien arrondie. Son dos est plat avec une légère élévation des épaules au niveau de la croupe. Sa tête, de taille moyenne, a des contours arrondis et ses oreilles, de taille moyenne également, ont une base assez large.

Cette race se décline en une multitude de robes, de couleurs et de longueurs de poils. La fourrure peut être longue ou courte.

Infos sur le Munchkin

chat munchkin jouant
Image Credit: SV_zt, Shutterstock
Voici quelques anecdotes sur la race Munchkin.
  • Le nom Munchkin

Le nom des races Munchkin viendrait du nom des petits personnages décrits dans le roman classique et le film  “Le Magicien d’Oz” : les Munchkins.

  • Le chat le plus bas sur patte du monde

En 2013, le Guinness World Records a déclaré Lilieput, une chatte Munchkin de Napa, en Californie, comme étant le chat vivant le plus bas sur pattes jamais enregistré. La chatte mesurait 13,34 cm du bas de ses pattes aux épaules.

  • Propriétaires célèbres

La plus mondaine des héritières, Paris Hilton, possède deux chats Munchkins, baptisés Shorty et Munchkin. Elle a contribué à populariser cette race de chats.

  • Trois longueurs de pattes

Les Munchkins peuvent naître avec trois longueurs de pattes différentes : la taille “standard”, la taille dite “super short”, et la “rug hugger”. La catégorie standard regroupe les chats qui ne sont pas nés avec le gène hétérozygote qui entraîne un raccourcissement des pattes et dont la longueur est comparable à celle des autres races. Les super shorts sont nés avec des pattes relativement courtes, tandis que les rug hugger sont ceux qui ont les pattes les plus courtes.

Problèmes de santé

chat munchkin
Crédit image : This road is mine, Shutterstock

En prenant normalement soin d’eux, les munchkins peuvent vivre jusqu’à 12-15 ans en moyenne. Néanmoins, ils sont plus sujets aux problèmes de santé que les autres chats et cela semble être lié à leur mutation génétique qui rend leurs pattes et leur vie plus courtes.

Passons en revue quelques-unes des affections qui les touchent.
  • La lordose

La lordose est un trouble caractérisé par une croissance insuffisante des muscles de la colonne vertébrale. Elle se rétracte alors légèrement vers le bas, ce qui exerce une pression sur le cœur, les poumons et la trachée du chat. Lors de la croissance de ces organes, cela peut être fatal.

L’affection peut être légère ou modérée, mais les cas les plus graves surviennent chez les chatons. Dans les cas sévères, les chatons ne dépassent pas l’âge de 12 semaines, tandis que ceux qui souffrent de formes légères de la maladie mènent une vie normale, mais peuvent s’essouffler quand ils pratiquent une activité physique extrême.

  • Le Pectus Excavatum

Cette difformité est également connue sous le nom de poitrine concave. Elle entraîne l’enfoncement de l’os de la poitrine du chat vers l’intérieur. Les éleveurs affirment que cette affection n’est pas spécifique à cette seule race et ne peut donc pas être entièrement imputée à la mutation génétique.

  • L’achondroplasie

Ce problème se rencontre lorsque le chat a une tête élargie en plus d’avoir les pattes raccourcies.

  • L’arthrite

Les pattes courtes du Munchkin lui font courir un risque élevé d’arthrite, une affection douloureuse et dégénérative des articulations.

  • L’atrophie de la rétine

Les Munchkins peuvent souffrir d’un ensemble de maladies rétiniennes héréditaires caractérisées par une dégénérescence progressive de la rétine. Celle-ci étant chargée de recevoir la lumière à l’avant de l’œil, sa dégradation entraîne des troubles oculaires.

  • Le risque lié à la reproduction

Les pattes courtes des Munchkins sont le résultat d’une mutation génétique dominante. Accoupler deux Munchkins est une très mauvaise idée, car il s’agit d’un gène létal. Lorsque deux chats Munchkin s’accouplent et transmettent le gène dominant à leur progéniture, les chatons présenteront un taux de mortalité élevé.

Pour éviter ce problème, les éleveurs évitent d’utiliser des Munchkins porteurs du gène des pattes courtes, mais les accouplent plutôt avec des chats de taille normale ou de races ayant naturellement des pattes plus courtes. Grâce à cela, un seul des parents est porteur de la mutation, les chatons pourront donc vivre

  • L’incapacité à sauter

A cause de leurs pattes raccourcies, les Munchkins ne peuvent pas sauter aussi haut que leurs amis félins aux pattes standard plus longues.

Quels sont les facteurs susceptibles de raccourcir la vie de votre Munchkin ?

chat munchkin marchant en plein air
Crédit image : otsphoto, Shutterstock

La santé de cette race fait l’objet de nombreuses controverses et la question de son impact sur l’espérance de vie du Munchkin suscite des inquiétudes. 

Comme il s’agit d’une race relativement récente, il existe peu de données permettant de tirer des conclusions fiables. Cependant, certains facteurs peuvent effectivement affecter la durée de vie de votre Munchkin.

  • Les troubles génétiques

La mutation génétique est un souci majeur pour cette race de chats. Il est extrêmement dangereux de faire reproduire deux Munchkins porteurs de la mutation génétique car leurs chatons ne survivront probablement pas.

  • L’obésité

Si votre chat a un régime alimentaire déséquilibré ou ne fait pas suffisamment d’exercice, il y a de fortes chances qu’il devienne obèse. Du fait de sa petite taille, cette race présente un risque plus élevé de développer également d’autres problèmes de santé dus à l’obésité. Le poids superflu risque d’exercer une pression trop forte sur les pattes et d’entraîner de nombreux problèmes.

  • Un mauvais régime alimentaire

Comme toutes les autres races de chats, les Munchkins ont besoin d’une alimentation équilibrée. Les propriétaires de chats doivent donc rechercher les aliments les mieux adaptés et apportant la meilleure qualité nutritionnelle à leurs chats. Un chat bien nourri vivra en moyenne plus longtemps.

Comment garder votre Munchkin en vie plus longtemps ?

chat munchkin
Crédit image : Phannasit, Shutterstock

Votre Munchkin aura une longue et belle vie si vous prenez bien soin de lui. Voici quelques conseils pour vous aider.

1. Programmez des séances d’exercices

Même si ces chats sont petits, ils ont besoin de bouger et de faire de l’exercice. Comme les autres races de chats, ils ont besoin d’activités mentales et physiques pour être heureux.

Cela contribuera à leur bien-être et à leur bonne santé. Ça tombe bien, ils sont de nature joueuse et adorent courir dans la maison ou dans le jardin à une vitesse incroyable.

Vous pouvez également aménager un petit coin jeux dans la maison. Ils sont curieux et intelligents, vous pouvez donc leur proposer des jeux de réflexion interactifs pour qu’ils se défoulent.


2. Prévoyez un régime alimentaire sain

Nous avons établi qu’une mauvaise alimentation pouvait réduire l’espérance de vie de votre Munchkin. Par conséquent, vous devez offrir à votre petit compagnon de bons aliments pour l’aider à bien grandir. Votre vétérinaire sera le mieux placé pour vous conseiller.


3. Faites régulièrement contrôler sa santé

chat et vétérinaire
Crédit image : Stock-Asso, Shutterstock

A cause de sa prédisposition à de nombreux problèmes médicaux, vous devez prévoir des visites de contrôle régulières chez le vétérinaire. Des examens et des vaccins réguliers permettront de prévenir la majorité des problèmes médicaux.

De plus, surveillez attentivement votre chat afin de repérer tout changement physique susceptible d’affecter sa santé. Si vous remarquez un changement, consultez votre vétérinaire.


4. Faites castrer ou stériliser votre chat

Les chats stérilisés ou castrés ont tendance à vivre plus longtemps, quelle que soit leur race. Augmentez l’espérance de vie de votre animal en le faisant stériliser.


5. Gardez votre chat à l’intérieur

Même si cela peut sembler étrange, les chats d’intérieur ont tendance à vivre plus longtemps que les chats qui passent leur temps à l’extérieur. Envisagez sérieusement  la possibilité de garder votre Munchkin à l’intérieur pour qu’il soit plus en sécurité et moins exposé aux dangers, il vivra peut-être plus longtemps.

Chat Genetta Munchkin
Crédit image : SV_zt, Shutterstock

6. Apportez-lui des soins quotidiens appropriés

Les Munchkins, comme toutes les autres races de chats, ont besoin de soins particuliers. Pour améliorer son bien-être général, veillez à toiletter votre chat régulièrement. Vous pouvez le brosser une fois par semaine s’il a les poils courts, ou quotidiennement si ses poils sont longs, cela évitera les nœuds.

Faites attention également à ses dents afin de prévenir les maladies des gencives. Nettoyez leurs dents plusieurs fois par semaine pour qu’elles restent bien saines.

Même s’il reste à l’intérieur, votre chat peut quand même attraper des mouches et avoir des vers. Il faut donc le traiter régulièrement pour éviter toute infestation. Si vous n’êtes pas chez vous pendant de longues heures dans la journée, pourquoi ne pas envisager d’avoir deux Munchkins ? Ils pourraient se tenir compagnie !

hepper cat paw divider

Synthèse

Les Munchkin sont connus pour leur physique particulier. Malgré les controverses qui entourent cette race, ils font d’excellents animaux de compagnie si l’on s’en occupe avec soin. En prenant soin de leur santé, en leur faisant faire de l’exercice et en leur offrant une bonne alimentation, ils pourront partager votre vie pendant 12 à 15 ans.

A cause de leur mutation génétique et de leur plus grande vulnérabilité, vous devrez surveiller de près tout changement physique et prévoir des contrôles réguliers chez le vétérinaire pour vous assurer de leur bonne santé. Tant que le bien-être général et la santé de votre Munchkin sera votre priorité, votre petit félin profitera d’une longue et belle vie.


Crédit image principale : SV_zt, Shutterstock

Articles Liés

Lectures complémentaires

Articles Vétérinaires

Dernières réponses vétérinaires

Les dernières réponses des vétérinaires aux questions de notre base de données