Hepper est soutenu par ses lecteurs. Lorsque vous effectuez des achats via les liens sur nos sites, nous pouvons recevoir une commission de partenariat sans frais supplémentaires pour vous. En savoir plus.

Les yorkshire sont-ils hypoallergéniques ? Ce que vous devez savoir !

Nicole Cosgrove Profile Picture

By Nicole Cosgrove

yorkie terrier

Le yorkshire Terrier, ou « york », est l’une des races les plus adorables qui soient. Ils sont doux, faciles à entretenir, joueurs, affectueux et adorables. Outre ces raisons évidentes, de nombreux propriétaires potentiels choisissent un york pour son poil prétendument hypoallergénique. Mais est-ce vrai ? Les york sont-ils vraiment hypoallergéniques ?

La vérité est qu’aucun chien n’est à 100 % hypoallergénique, mais il y a quelques races qui sont beaucoup plus faciles à tolérer pour les personnes allergiques, et les yorks en font partie. On estime que 10 à 20 % de la population souffre de réactions allergiques aux chiens et aux chats –jusqu’à 30 % selon certaines estimations – et ce chiffre est en augmentation. Si vous faites partie de ces personnes, un york peut être une race intéressante pour vous. Oui, les yorks sont hypoallergéniques.

Dans cet article, nous allons voir exactement de quoi on parle lorsqu’on parle de chien hypoallergénique. Découvrez pourquoi les yorks sont parfaits pour les personnes souffrant d’allergies, et comment vous pouvez minimiser les réactions allergiques aux animaux de compagnie. C’est parti !

Divider 4

Qu’est-ce qui nous rend allergiques aux chiens ?

Les allergies aux chiens sont une question complexe, et aucune race de chien n’est totalement hypoallergénique. Les chiens sécrètent des protéines – en particulier la can f1 et la can f2 – qui se retrouvent dans leur salive, leur urine et leurs squames (peaux mortes), et certaines personnes sont sensibles à cette protéine habituellement inoffensive. Cela signifie que, contrairement à la croyance populaire, ce n’est pas au poil du chien que l’on est allergique, mais plutôt à ses squames, à son urine et à sa salive. Cela signifie que les races à poil court et à poil long peuvent toutes provoquer une réaction allergique, et pas seulement les chiens à poil long.

woman sneezing
Crédit image : Mojpe, Pixabay

Les choses se compliquent cependant, car les races perdent plus ou moins de squames et présentent un type de poil très varié, ce qui fait que certaines personnes allergiques sont plus allergiques à certaines races qu’à d’autres. En fait, deux chiens de la même race peuvent même émettre des quantités différentes de squames, ce qui rend le résultat assez imprévisible ! Ces squames peuvent rester en suspension dans l’air pendant de longues périodes et se retrouvent inévitablement sur les tapis, les meubles et les vêtements.

En général, les personnes allergiques aux chiens ont un système immunitaire sensible et leur corps réagit de manière excessive à ces squames, ce qui provoque des éternuements, des larmoiements et un écoulement nasal, qui sont autant de tentatives de l’organisme de se débarrasser de cet allergène.

Les yorks sont-ils hypoallergéniques ?

Bien qu’il n’y ait aucune garantie que les yorks ne provoquent pas de réaction chez les personnes allergiques, ils sont beaucoup moins susceptibles d’en déclencher. Les yorks ont des poils fins, semblables aux cheveux humains. Ils produisent beaucoup moins de squames – et donc d’allergènes potentiels – que les autres races de chiens. Cela signifie également qu’ils perdent très peu de poils, ce qui réduit encore la quantité d’allergènes présents. Les yorkshires sont également de petits chiens et ont moins de poils que les autres chiens. Ils n’ont pas non plus de sous-poil, ce qui réduit la perte de poils et donc de squames.

yorkie with toy
Crédit image : YamaBSM, Pixabay

Si la bave et la salive peuvent également provoquer des réactions allergiques, il n’y a pas vraiment lieu de s’en inquiéter, car ce n’est que lorsque ces protéines sèchent et se retrouvent dans l’air qu’elles peuvent poser problème. Essayez de laver régulièrement les jouets de votre chien pour éviter l’accumulation de bave séchée, et ne le laissez pas vous lécher (aussi difficile cela puisse paraître !).

C’est pour toutes ces raisons que de nombreuses personnes considèrent que les yorks sont hypoallergéniques ou, du moins, beaucoup moins susceptibles de provoquer des allergies que les autres races.

Comment minimiser les réactions allergiques aux yorks

Bien que vous ayez beaucoup moins de risques de souffrir de symptômes en vivant avec un york, la race n’est pas totalement hypoallergénique. Le risque d’allergies reste donc présent, bien que moindre. C’est pourquoi nous vous recommandons fortement de passer du temps avec un york avant d’en ramener un chez vous. Quand vous accueillerez enfin votre chiot à la maison, vous pourrez minimiser les réactions allergiques en prenant quelques mesures simples :

grooming Yorkshire Terrier
Crédit image : Studio Peace, Shutterstock

  • Une bonne éducation. Les yorkshires sont des chiens intelligents et désireux de plaire, et sont généralement faciles à éduquer. En commençant tôt, vous pouvez l’aider à prendre les bonnes habitudes qui contribueront à réduire vos symptômes. Il s’agit notamment de l’habituer à un brossage et à un toilettage réguliers et de lui apprendre à respecter des limites fermes dans votre maison, comme ne pas monter sur votre lit ou sur le canapé.
  • Un toilettage régulier. Garder le pelage de votre york propre et brossé est un excellent moyen de faire en sorte qu’il reste presque exempt de squames. Pensez aussi à lui donner des bains réguliers et gardez son poil coupé relativement court et pour mieux prévenir l’accumulation de squames.
  • Une bonne hygiène. Si les symptômes persistent, vous devrez peut-être commencer à vous laver les mains après avoir caressé votre york et éviter de vous toucher les mains et le visage en général.

Divider 2

Yorks et allergies : conclusion

Bien qu’aucun chien ne soit véritablement hypoallergénique à 100 %, les yorks s’en rapprochent, ce qui en fait un chien de compagnie idéal si vous souffrez d’allergies. Les yorshires ont des poils semblables aux cheveux humains, ils sont petits, perdent peu de poils et ne sont pas enclins à baver. Pour toutes ces raisons, c’est un choix idéal pour les personnes allergiques !


Crédit image principale : Josch13, Pixabay

Articles Liés

Lectures complémentaires

Articles Vétérinaires

Dernières réponses vétérinaires

Les dernières réponses des vétérinaires aux questions de notre base de données