Hepper est soutenu par ses lecteurs. Lorsque vous effectuez des achats via les liens sur nos sites, nous pouvons recevoir une commission de partenariat sans frais supplémentaires pour vous. En savoir plus.

Les différents types de dressage de chiens – 7 méthodes éprouvées

Kathryn Copeland

By Kathryn Copeland

black flat coated retriever in training

Comme chez les humains, tous les chiens n’apprennent pas de la même façon.

Il existe plusieurs méthodes de dressage qui ont été élaborées pour répondre aux différents types de chiens. Beaucoup d’entre elles sont tout à fait valables, en revanche d’autres ne sont pas très efficaces.

Il est essentiel de savoir quelles méthodes de formation fonctionnent et lesquelles ne fonctionnent pas. Lorsque vous décidez de faire appel à un professionnel ou de suivre les conseils d’un livre traitant du dressage, la première chose à savoir, c’est : quelle méthode de dressage est employée ?

Nous allons explorer ci-dessous certaines des méthodes de formation les plus courantes.

Divider 2

7 méthodes éprouvées pour dresser un chien

1. Le dressage type « chien alpha »

Vous pouvez utiliser nos images, mais nous vous demandons de créer un lien direct vers Hepper.com pour indiquer le crédit.

Le dressage type « chien alpha » était autrefois la méthode de dressage la plus répandue. Elle est également appelée « dressage par domination », car elle est basée sur l’exercice de la domination sur votre chien.

Cette méthode de dressage est née d’une étude réalisée sur des loups en captivité. Schenkel a observé des loups dans un environnement artificiel et captif et a conclu que les loups se battent pour être dominants dans une structure de meute. Il y a donc des loups soumis et un seul loup « alpha » qui domine tous les autres.

Cette théorie a ensuite été appliquée aux chiens, bien qu’aucune étude similaire n’ait été réalisée spécifiquement sur les chiens.

Cette théorie a depuis été remise en cause. Tout d’abord, les loups de l’étude originale n’évoluaient pas dans un contexte naturel. Les loups étudiés étaient stressés, sans lien entre eux et maintenus dans une zone confinée – ce qui n’est pas un environnement propice à l’épanouissement des instincts et des comportements naturels.

En outre, les chiens ne sont pas des loups. Ils ont évolué aux côtés de l’Homme pendant des milliers d’années. À bien des égards, ils sont totalement différents des loups, y compris en ce qui concerne leurs comportements et leur physiologie. Supposer que le comportement des loups s’applique automatiquement aux chiens est une erreur.

Le dressage type « chien alpha » fait appel à diverses techniques, dont la « roulade alpha » et la correction physique. Nombre de ces techniques peuvent entraîner de graves blessures physiques au chien, comme notamment des problèmes de dos. Elles peuvent également stresser inutilement votre chien, surtout s’il a un caractère sensible.

De nombreux éducateurs canins abandonnent cette méthode de dressage. La théorie qui la sous-tend a été discréditée et elle ne tient pas la route. Il n’y a aucune raison de choisir un éducateur qui utilise cette technique et nous vous recommandons vivement de choisir plutôt une technique fondée sur des connaissances scientifiques.


2. Le dressage basé sur des connaissances scientifiques

Vous pouvez utiliser nos images, mais nous vous demandons de créer un lien direct vers Hepper.com pour indiquer le crédit.

Le dressage basé sur des connaissances scientifiques prend en compte les dernières découvertes scientifiques concernant le comportement canin afin de garantir la meilleure éducation possible.

Comme cette méthode s’appuie sur la science, elle est en constante évolution. Lorsque de nouvelles données scientifiques sont publiées, les éducateurs et les livres qui suivent cette méthode de dressage peuvent être amenés à évoluer également. Ce que nous savons sur les chiens ne cesse d’évoluer, ce qui amène cette méthode à changer sans cesse.

Il est difficile de définir précisément cette méthode, puisqu’elle est en constante évolution. Cependant, tout éducateur ou livre qui utilise les dernières connaissances scientifiques en matière de comportement canin  peut entrer dans cette catégorie.

De nombreuses méthodes de dressage populaires sont fondées sur la science.

La différence entre une méthode et un dressage basé sur la science est que ceux qui apprennent une méthode particulière s’en tiennent à cette méthode – même si la science suggère une nouvelle voie. Alors que les éducateurs qui se basent sur la science ne se tiennent pas à une méthode précise, ils la modifient en fonction des nouvelles données.

Il s’agit bien plus d’un état d’esprit que d’une méthode de formation spécifique. Il n’y a pas un ensemble de techniques ou de méthodes qui entrent dans cette catégorie. L’accent est plutôt mis sur le suivi et l’adaptation sur le terrain des recherches récentes.

Il n’est pas toujours facile de se tenir au courant de toutes les avancées scientifiques récentes. Les livres ne pouvant être modifiés après leur publication, il leur est difficile de prendre en compte les informations les plus récentes.

Cependant, il est toujours bon de s’informer sur les nouvelles données scientifiques dans le domaine de l’éducation canine. Même si vous ne fondez pas votre méthode uniquement sur la science, nous vous recommandons de vous tenir au courant des dernières évolutions.


3. Le dressage par renforcement positif

Vous pouvez utiliser nos images, mais nous vous demandons de créer un lien direct vers Hepper.com pour indiquer le crédit.

Le dressage par renforcement positif est de loin la méthode d’éducation la plus populaire aujourd’hui. Après avoir changé d’idée sur la théorie du « chien alpha », de nombreux éducateurs se sont remis en question. Ils ont étudié les preuves scientifiques relatives au comportement et au dressage des chiens, et ont abouti à la méthode par renforcement positif.

La plupart des éducateurs modernes qui utilisent la science utilisent le renforcement positif.

La clé de cette méthode est assez simple. Des récompenses sont utilisées chaque fois que le chien exécute correctement un ordre. En général, la récompense prend la forme d’une friandise.

Certains chiens sont plus motivés par le jeu que par la nourriture, dans ce cas, les jouets et les jeux peuvent être utilisés comme récompense. Pour d’autres encore, l’attention et les caresses sont la meilleure des récompenses.

La clé est de découvrir la chose que préfère le chien et de s’en servir pour l’encourager. Le chien comprendra que de bonnes choses se produisent lorsqu’il exécute correctement un ordre, ce qui augmente les chances qu’il l’exécute bien à l’avenir.

En général, les maîtres aiment cette méthode parce qu’elle permet de renforcer les liens qu’ils tissent avec leur chien. Contrairement au dressage type « chien alpha », vous n’effrayez ni ne blessez votre chien. Les séances d’entraînement deviennent des moments amusants et gratifiants pour vous deux.

Une étape importante de cette méthode consiste à supprimer progressivement la récompense systématique avec une friandise. Pour ce faire, on réduit généralement le nombre de friandises petit à petit,  jusqu’au moment où elles ne sont plus nécessaires. À terme, votre chien sera capable d’exécuter les ordres avec plaisir sans avoir besoin de friandises en échange.


4. Le dressage au clicker

Vous pouvez utiliser nos images, mais nous vous demandons de créer un lien direct vers Hepper.com pour indiquer le crédit.

Le dressage au clicker est, à bien des égards, un autre type de dressage par renforcement positif.

Elle repose sur la même démarche scientifique et le même concept clé : les chiens apprennent mieux lorsqu’ils sont stimulés par une récompense. Cependant, dans le dressage au clicker, la nature de la récompense est un peu différente.

Au début du processus de formation, on apprend aux chiens à associer le son d’un clicker à quelque chose de positif, généralement des friandises. La marche à suivre est simple : le propriétaire actionne le clicker et donne ensuite une friandise au chien.

Après quelques séances, le chien va associer le clicker à quelque chose de positif – et aimer le son de celui-ci.

Ensuite, l’utilisation des friandises est progressivement abandonnée. Le chien est entraîné comme d’habitude, mais le son du clicker devient sa récompense. Le son lui-même devient la récompense, car le chien l’a associé à des sensations agréables.

De nombreuses personnes apprécient cette méthode, car elle élimine le besoin de friandises. Cependant, elle nécessite une étape préliminaire, puisque le chien doit apprendre à associer le son du clicker à un sentiment positif.

Le seul inconvénient de cette méthode est que vous devez vous procurer un clicker – mais ce n’est pas vraiment un problème, car ils sont faciles à trouver et très bon marché.


5. Le dressage avec un chien modèle

Vous pouvez utiliser nos images, mais nous vous demandons de créer un lien direct vers Hepper.com pour indiquer le crédit.

Dans le cadre du dressage avec un chien modèle, le chien à dresser observe un second chien accomplir des tâches et obtenir une récompense. L’idée est que le chien apprendra par simple observation.

Cette méthode était initialement utilisée pour dresser des perroquets, et non des chiens. C’est cependant l’une des rares méthodes à avoir été testée directement sur des chiens, et à avoir prouvé son efficacité.

Dans cette étude, les éducateurs utilisaient des chiens modèles pour apprendre de nouveaux mots aux chiens en apprentissage. Cette méthode peut théoriquement être utilisée pour enseigner n’importe quoi à un chien.

Les avantages de cette méthode résident principalement dans le fait qu’elle peut être utilisée pour enseigner rapidement des tâches complexes. Par exemple, les chiens peuvent apprendre le nom des objets très facilement grâce à cette méthode.

La seule difficulté est qu’il faut disposer d’un autre chien déjà éduqué pour jouer le rôle de modèle. Ce n’est pas la chose la plus facile à trouver et cela rend donc cette méthode peu pratique.

La méthode repose également sur la répétition, et donc nécessite beaucoup de temps. Vous devez avoir régulièrement accès à un chien parfaitement dressé, et pas seulement une fois de temps en temps.

Cette méthode n’est généralement utilisée que pour les chiens ayant besoin d’un dressage spécifique comme les chiens policiers par exemple, et non pour les chiens « classiques ». Ce type de dressage est parfait pour faire apprendre des ordres complexes, mais elle est lourde s’il s’agit de faire apprendre les ordres de base.


6. Le dressage avec collier électrique

Vous pouvez utiliser nos images, mais nous vous demandons de créer un lien direct vers Hepper.com pour indiquer le crédit.

Le dressage avec collier électrique est assez controversé. La base de cette technique est l’utilisation d’un collier permettant d’envoyer un choc électrique au chien s’il n’exécute pas une tâche correctement. Certains colliers produisent une simple vibration ou envoient un jet de citronnelle, qui irrite l’odorat du chien.

Le principal problème de cette technique de dressage provient d’un recours excessif au renforcement négatif. Le chien apprendra peut-être ce qu’il n’est pas censé faire, mais cette méthode ne lui enseignera pas ce qu’il doit faire.

Pour cette partie du dressage, le propriétaire devra passer à une autre méthode. En effet, le collier électrique ne laisse aucune place au renforcement positif.

Certains chiens ne réagissent pas bien au dressage avec collier électrique. Ils peuvent avoir peur ou se renfermer complètement après avoir reçu le stimulus. Un chien craintif n’apprend pas bien et cette méthode peut nuire au dressage lui-même.

La recherche scientifique a également montré que le dressage avec collier électrique était moins efficace que le renforcement positif. Bien que le port de ces colliers puisse être efficace sur certains chiens, le dressage par renforcement positif fonctionne tout aussi bien, voire mieux. Les chercheurs ne recommandent donc pas  le dressage avec collier électrique.

Une autre étude a révélé que l’utilisation de colliers électriques pouvait entraîner de graves sensations de mal-être. En effet, les chiens munis de ces colliers sont plus enclins au stress et interagissent moins avec leur environnement.

Il existe toutefois une situation dans laquelle les colliers électriques à vibrations peuvent être utiles : les chiens sourds.

Le principal problème rencontré lors du dressage des chiens sourds est qu’ils ne peuvent pas entendre un ordre de rappel et ne peuvent donc pas y répondre. Cela peut entraîner des problèmes de sécurité importants. De plus, il ne sert à rien de donner des ordres manuels à votre chien s’il ne vous regarde pas au moment ou vous lui faites signe.

Un chien sourd peut apprendre à regarder son maître lorsque le collier vibre, permettant ainsi de l’utiliser efficacement comme commande d’attention et de rappel. Une fois que le chien a regardé son maître, d’autres ordres peuvent lui être donnés par le biais de gestes de la main.

Il est important de noter que nous parlons ici uniquement de la fonction de vibration, et non des chocs électriques.


7. Le dressage basé sur la relation maître-chien

Vous pouvez utiliser nos images, mais nous vous demandons de créer un lien direct vers Hepper.com pour indiquer le crédit.

Le dressage basé sur la relation maître-chien est davantage un état d’esprit qu’une véritable méthode d’éducation. Il consiste à prendre en compte les sentiments de votre chien pendant la formation. Cette méthode considère que les chiens sont des êtres sensibles à part entière et s’attache à leur donner les moyens de réussir.

L’objectif principal est d’enseigner au chien des ordres faciles à assimiler et d’augmenter progressivement la difficulté. Les ordres sont d’abord enseignés dans des lieux calmes et sans distraction, lorsque le chien est attentif. Inutile d’essayer d’enseigner des ordres à un chien affamé ou anxieux.

Une fois que le chien a acquis les bases, on augmente la difficulté jusqu’à ce que celui-ci puisse exécuter l’ordre dans n’importe quel contexte.

Pour que cette méthode soit efficace, les propriétaires doivent apprendre à décrypter le langage corporel de leur chien. Le dressage est un travail d’équipe, un dialogue et pas un monologue.

Lorsque le propriétaire parvient à déterminer ce que le chien ressent, il peut s’en servir pour rendre son dressage plus efficace.

Les éventuels obstacles entre le chien et son apprentissage sont minutieusement pris en compte, comme par exemple les distractions environnementales. L’une des clés de cette méthode est de préparer le chien à la réussite – vous devez faire en sorte que tout soit parfait, au moins les premières fois, pour que votre chien n’ait qu’une chose à faire : suivre les ordres.

Cette méthode est une excellente option pour de nombreux chiens. L’accent mis sur la préparation du chien à la réussite permet de s’assurer que l’entraînement est aussi serein que possible pour les deux parties. Vous apprenez à ne pas trop attendre de votre chien, et celui-ci a le sentiment de tout réussir.

Voici quelques principes qui devront être suivis par les éducateurs :

Par exemple, vous ne devez jamais attendre d’un chien qu’il exécute un ordre dans un environnement très stressant avant de l’avoir maîtrisé dans un environnement peu stressant. Quelle que soit la méthode utilisée, le chien ne doit pas être mis dans une situation qui l’empêche de réussir.

Encore une fois, il est très utile d’apprendre à décrypter le langage corporel du chien, et ce quelle que soit la méthode de dressage utilisée. Tout ce qui peut empêcher un chien d’écouter l’ordre doit être éliminé avant le début de la séance de dressage. Vous ne pouvez pas attendre d’un chien blessé ou affamé qu’il soit attentif !

Nous recommandons vivement aux propriétaires et aux éducateurs de se pencher sur cette méthode, ne serait-ce que pour avoir une idée concrète de ses principes fondamentaux. Cette méthode est juste un dressage par renforcement positif avec un objectif différent.

Combiner ces deux approches peut s’avérer extrêmement efficace surtout si votre chien éprouve des difficultés à apprendre.

Femme dressant un poméranien
Crédit image : Gorodenkoff, Shutterstock

Divider 4

Quelle est la meilleure méthode de dressage ?

Parmi les sept méthodes que nous avons évoquées, plusieurs peuvent être utilisées efficacement avec la plupart des chiens.

La méthode la plus courante et la plus efficace est le dressage par renforcement positif. La plupart des éducateurs et des propriétaires actuels utilisent d’ailleurs cette méthode. Elle est simple à mettre en place et ne nécessite que quelques connaissances de base. Elle ne requiert aucun équipement sophistiqué et peut être réalisée rapidement à la maison.

La plupart des autres méthodes efficaces sont d’ailleurs basées sur celle-ci. Par exemple, le dressage au clicker est presque identique au dressage par renforcement positif – sauf que vous utilisez le son du clicker comme récompense au lieu de friandises.

La formation basée sur la relation maître-chien permet de créer un climat stimulant, mais en pratique, son efficacité est identique à celle du dressage par renforcement positif. Cette méthode peut intéresser les propriétaires de chiens qui s’intéressent au langage corporel des chiens et qui souhaitent que les séances de dressage soient sans stress.

Nous leur recommandons également de se renseigner sur le dressage par renforcement positif. Ces deux méthodes peuvent être extrêmement utiles lorsqu’elles sont utilisées conjointement. La combinaison de ces approches peut s’avérer particulièrement efficace pour les chiens présentant des problèmes de comportement.

Le dressage basé sur les données scientifiques peut être utile. Il sera efficace, car basé sur les dernières connaissances scientifiques en matière de comportement canin. Comme la plupart des autres méthodes que nous avons évoquées, ce type de dressage fonctionnera de la même manière que le dressage par renforcement positif. Certains éducateurs utiliseront des techniques légèrement différentes en fonction de l’évolution des recherches scientifiques.

Le dressage basé sur les données scientifiques étant en constante évolution, il est possible qu’à l’avenir, il s’éloigne du dressage par renforcement positif.

Le dressage avec un chien modèle peut s’avérer efficace pour enseigner des tâches complexes, mais il est principalement destiné aux chiens participant à des programmes de dressage spécialisés. Il nécessite l’utilisation d’un chien parfaitement formé comme modèle, ce qui rend cette méthode peu pratique à mettre en œuvre.

Cette technique est principalement utilisée pour le dressage des chiens d’assistance et de service.

La méthode qui fonctionne le mieux pour vous et votre chien peut être n’importe laquelle de celles décrites ci-dessus. Certains propriétaires tireront un grand profit d’un dressage basé sur la relation maître-chien, tandis que pour d’autres, le dressage par renforcement positif sera idéal. Certains propriétaires trouveront le dressage au clicker facile, tandis que d’autres préféreront récompenser leur compagnon avec des friandises.

Si votre chien suit un dressage spécialisé, le dressage avec un chien modèle peut être utile. Sinon, vous risquez de ne pas en retirer grand-chose.

Dressage de chiens
Crédit image : 825545, Pixabay

Comment choisir la bonne méthode de dressage ?

Dans la plupart des cas, nous recommandons aux propriétaires de chiens de commencer par un dressage par renforcement positif. Cette méthode convient à la plupart des chiens et est facile à assimiler pour les propriétaires. La plupart des éducateurs professionnels utilisent également cette méthode, ce qui facilite la recherche de cours dans votre région.

Bien sûr, certains éducateurs canins utilisent encore le dressage type « chien alpha », qui a été discrédité depuis longtemps, et qui est moins efficace que les autres méthodes. C’est pourquoi nous vous recommandons de demander à l’éducateur quelle méthode il utilise avant de vous inscrire à un cours.

Une fois que vous avez commencé à utiliser efficacement le renforcement positif, vous pouvez envisager d’ajouter d’autres approches. Cela dépendra de vos objectifs et des besoins de votre chien.

Les besoins de votre chien

Chaque chien est différent et si vous voulez obtenir de bons résultats, il faut personnaliser son éducation.

Si un chien est obèse et qu’il a du mal à maintenir un poids correct, le dressage par renforcement positif peut ne pas être le meilleur choix. Il implique l’utilisation de nombreuses friandises, ce qui peut ne pas convenir à des chiens en surpoids ou diabétique par exemple. Dans ces cas de figure, le dressage au clicker est peut-être la meilleure solution.

Bien qu’il utilise des friandises au début, elles sont rapidement supprimées au profit de la récompense sonore émise par le clicker.

Les chiens sourds tireront probablement profit d’un collier électrique doté d’une fonction « vibration ». Cela ne signifie pas que vous devez utiliser exclusivement le collier électrique – les chocs électriques représentent une méthode inappropriée pour la plupart des chiens –, mais la fonction vibration peut être intéressante pour les chiens qui ne peuvent pas vous entendre.

Chien en promenade avec son maître
Crédit image : Motortion Films, Shutterstock

Vos centres d’intérêt

Certains propriétaires de chiens sont plus intéressés par le dressage que d’autres. Il existe de nombreuses méthodes et il n’est pas nécessaire de toutes les connaître parfaitement pour être un bon maître. Un éducateur qualifié doit être capable de vous guider dans les étapes du dressage par renforcement positif sans pour autant vous expliquer toutes les théories qui y sont liées.

Cependant, certains propriétaires de chiens sont très intéressés par le pourquoi et le comment du dressage des chiens. Dans ce cas, il peut être utile de s’intéresser au dressage basé sur la relation maître-chien. Une grande partie de cette méthode est théorique – les applications pratiques sont surtout du dressage par renforcement positif.

Les connaissances supplémentaires apportées sur le langage corporel du chien et la façon d’adapter l’environnement du chien à sa formation peuvent toutefois être intéressantes. De nombreux propriétaires seront ravis d’en savoir plus à ce sujet – et cela aura sans doute un effet positif sur le dressage de leur chien.

Cette méthode est également utile pour les chiens ayant des problèmes de comportement. Même si vous n’êtes pas particulièrement intéressé par les tenants et aboutissants du dressage des chiens, une connaissance approfondie du langage corporel peut s’avérer utile pour éduquer un chien perturbé.

Vos objectifs

La formation par renforcement positif et les méthodes similaires sont très efficaces pour enseigner la plupart des bases utiles à votre compagnon. Cependant, dans certains cas, une méthode différente peut s’avérer plus judicieuse.

Les formations et les ordres compliqués peuvent être plus faciles à aborder par le biais du dressage avec un chien modèle. Les chiens semblent apprendre les mots plus rapidement de cette manière, ce qui n’est pas surprenant étant donné que cette méthode a été initialement développée pour apprendre des mots aux perroquets.

Pour les chiens qui suivent une formation de chien de thérapie ou de chien d’assistance, on a souvent recours au dressage avec un chien modèle.

Cela nécessite presque toujours que le chien fréquente une école spécialisée. En effet, cette formation implique la présence d’un chien parfaitement dressé qui a pour rôle de montrer les ordres au chien non encore éduqué. La plupart des propriétaires de chiens n’ont pas un deuxième chien parfaitement dressé à leur disposition, mais la plupart des organismes de formation canine en ont.

Une formation basée sur la relation maître-chien peut être idéale lorsque vous vous occupez d’un chien anxieux. Si votre objectif est de désensibiliser votre chien aux bruits anxiogènes, vous devrez utiliser une technique de dressage douce – et apprendre à décoder le langage corporel de votre chien sera un plus. Le dressage type « chien alpha » ne serait absolument pas une bonne solution dans cette situation.

Après tout, vous ne pouvez pas effrayer votre chien pour qu’il n’ait plus peur !

Femme dressant un labrador
Crédit image : manushot, Shutterstock

Les ressources disponibles

Certaines méthodes de dressage sont plus largement pratiquées que d’autres. Le dressage par renforcement positif est probablement l’option la plus répandue. Par conséquent, de nombreux propriétaires d’animaux considèrent qu’il s’agit de la méthode la plus pratique, simplement parce que de nombreuses informations sont disponibles à son sujet.

Le dressage avec un chien modèle peut sembler être une excellente idée puisqu’elle est scientifiquement prouvée, mais il existe peu de ressources facilement consultables pour les propriétaires de chiens.

Un clicker est indispensable pour la méthode de dressage au clicker. Et même si ces appareils sont bon marché, vous devrez vous en procurer un avant de pouvoir vous lancer.

Le dressage basé sur la relation maître-chien peut être passionnant et très utile pour certains chiens. Mais vous devrez probablement passer beaucoup de temps à faire des recherches et à lire avant de pouvoir la mettre en pratique.

Divider 2

Choisir un éducateur canin de qualité

Il est fortement recommandé aux nouveaux propriétaires de chiens de faire appel aux services d’un professionnel pour le dressage de leur chien. Après avoir dressé un ou deux chiens, vous n’aurez peut-être plus besoin des services d’un éducateur.

Les éducateurs peuvent toutefois être utiles pour les chiens présentant des problèmes de comportement ou si vous souhaitez changer de méthode de dressage.

Le choix d’un bon éducateur est essentiel pour optimiser l’efficacité de l’éducation de votre chien. Un bon éducateur donnera un élan positif à l’éducation de votre compagnon, alors qu’un mauvais éducateur peut potentiellement saboter tous vos efforts.

La méthode utilisée

Chaque éducateur utilise une méthode différente.

Vous devez de préférence trouver un éducateur dans votre région qui utilise la même méthode de dressage que celle que vous souhaitez employer. Ne vous adressez pas à un éducateur qui utilise la méthode de dressage type « chien alpha » alors que vous êtes intéressé par le dressage par renforcement positif.

Non seulement cela ne vous aidera pas, mais vous risquez de devoir désapprendre certaines techniques par la suite.

Bien sûr, certaines méthodes sont tellement similaires qu’elles peuvent être utilisées de manière synchrone. Par exemple, même si l’utilisation d’un clicker ne vous intéresse pas particulièrement, le dressage au clicker et le dressage par renforcement positif peuvent aller de pair.

Un berger belge malinois à l'entraînement
Crédit image : pohjakroon, Pixabay

Les certifications des éducateurs

Les certifications sont un peu compliquées. Il n’existe pas d’organisation officielle qui certifie les éducateurs. En revanche, il existe de nombreuses petites associations qui jouent ce rôle.

Certaines d’entre elles demandent simplement à l’éducateur de payer une taxe pour être « certifié ». D’autres exigent des éducateurs qu’ils suivent des cours et passent un examen. Certaines autres organisations ont des règles que les éducateurs doivent respecter, d’autres non.

Ce n’est pas parce qu’un éducateur prétend être certifié qu’il est nécessairement meilleur qu’un autre. Renseignez-vous sur l’organisme qui l’a certifié.

Les avis sur les éducateurs

Dans la mesure du possible, vérifiez les avis laissés sur les éducateurs de votre région. Google et Facebook sont de bonnes pistes pour cela, car ils proposent généralement des avis sur les éducateurs canins locaux.

Bien entendu, vous ne pouvez pas toujours vous fier au nombre d’étoiles attribuées. Certains propriétaires de chiens attribueront une note plus basse à un éducateur juste parce qu’il n’utilise pas la méthode qu’ils espéraient.

Lisez les avis et essayez de comprendre pourquoi l’éducateur est moins bien noté qu’un autre. Ne prenez pas le nombre d’étoiles pour argent comptant.

Un vétérinaire
Crédit image : Cultura Motion, Shutterstock

La structure des séances

La grande majorité des chiens gagneront à prendre des cours collectifs. Ces cours permettent d’obtenir des informations sur les techniques de dressage et permettent à votre chien de se socialiser – un aspect souvent négligé du dressage. Ils sont également moins chers, notamment par rapport aux cours individuels.

Toutefois, les cours individuels peuvent être utiles pour les chiens qui ne s’entendent pas bien avec leurs congénères. Si votre chien a de graves problèmes de comportement, il est peut-être préférable de commencer par des cours individuels et de passer ensuite à des cours collectifs.

Divider 5

Conclusion

Il existe sept méthodes principales de dressage pour chiens, mais il y a probablement des dizaines d’autres options moins connues.

Certaines de ces méthodes sont fondées sur la science, d’autres non. Par exemple, le dressage type « chien alpha » est basé sur une théorie dépassée concernant le comportement des loups, tandis que le dressage basé sur la science est entièrement axé sur ce que la science nous enseigne.

Vous pouvez utiliser différentes méthodes à différentes étapes de la vie de votre chien. Vous ne devez pas nécessairement choisir une méthode et vous y tenir, surtout lorsqu’il s’agit de méthodes très similaires.

Cependant, nous vous recommandons de faire des recherches avant d’utiliser une méthode sur votre chien. Après tout, vous ne voulez pas choisir une méthode qui pourrait lui faire plus de mal que de bien.


Crédit image principale : Sven Mewis, Shutterstock

Articles Liés

Lectures complémentaires

Articles Vétérinaires

Dernières réponses vétérinaires

Les dernières réponses des vétérinaires aux questions de notre base de données