Hepper est soutenu par ses lecteurs. Lorsque vous effectuez des achats via les liens sur nos sites, nous pouvons recevoir une commission de partenariat sans frais supplémentaires pour vous. En savoir plus.

8 races de chiens minces et leurs spécificités

Nicole Cosgrove Profile Picture

By Nicole Cosgrove

Whippet

Vous pourriez être surpris par le nombre de races de chiens minces qui existent. Des grands chiens minces aux petits chiens minces, cet article présente 10 de ces races, sans ordre ni préférence particulière. En découvrant les différentes races de chiens minces, vous vous rendrez compte qu’elles présentent certaines similitudes, mais ont aussi des différences. Vous avez probablement déjà entendu parler de certaines de ces races, alors que d’autres vous sont totalement étrangères.

Divider 4

Les 8 races de chiens minces :

1. Le greyhound

Greyhound bringé
Crédit image : Akiko Campbell, Pixabay

Tout le monde ou presque a déjà vu ces chiens en action. On les a vus courir à près de 28 km/h sur les cynodromes et beaucoup de gens adoptent ces coureurs une fois qu’ils sont à la retraite. Même s’ils peuvent courir vite, les greyhounds s’adaptent bien à toutes sortes d’environnements domestiques, que ce soit en ville ou à la campagne.

Leur poids moyen varie entre 22 et 32 kilos, et ils ont un corps long et mince recouvert d’un pelage court et lisse. Un bain de temps en temps et des frictions hebdomadaires avec un chiffon humide permettront de leur donner un look élégant et soigné. Faire régulièrement de l’exercice est bon pour eux, notamment s’ils peuvent courir à pleine puissance afin de solliciter au maximum leurs muscles.

Le greyhound peut avoir tendance à s’ennuyer facilement et a besoin de stimulation mentale. Il est affectueux avec sa famille, mais peut se montrer distant avec les étrangers. Il préfère faire des choses avec vous plutôt que de travailler pour vous.

L’info en plus : le greyhound est une ancienne race égyptienne dont l’origine remonte à 3 000 ans avant Jésus-Christ.


2. le kanni

Kanni en plein jeu
Crédit image : science.jesus.memes, instagram

Le kanni ressemble au greyhound, mais il est plus petit et pèse généralement entre 16 et 22 kg. Ce sont des chiens timides mais loyaux et protecteurs envers leur famille. Ils ont un pelage court et sont de couleur noire et feu.

Ils sont considérés comme une race royale indigène en Inde et sont reconnus par le Kennel Club de l’Inde. Les kannis sont de bons animaux de compagnie si on leur fait faire au moins une heure d’exercice par jour, car ils ont de l’énergie à revendre. Ils ont été élevés pour travailler de manière indépendante, ce qui explique leur caractère parfois obstiné et territorial. En revanche, ces chiens sont intelligents et assez faciles à éduquer.

L’info en plus : le kanni est traditionnellement nourri de lait au petit déjeuner, de bouillie de maïs au déjeuner et de bouillie de millet à l’heure du thé.


3. Le whippet

Whippet dans l’herbe
Crédit image : Dora Zett, Shutterstock

Le whippet est comme un greyhound avec des courbes. Il a des pattes longues et minces, une taille fine et une cage thoracique profonde. Son pelage court et lisse nécessite peu d’entretien et il perd parfois un peu ses poils. Comme il n’a pas beaucoup de graisse corporelle, il n’aime pas le froid et préfère se lover dans un lit chaud. En revanche, si la journée est chaude et ensoleillée, il sera prêt à dépenser son énergie. Sauter et grimper ne sont pas des tâches difficiles pour son corps agile, et ces chiens adorent courir et poursuivre les choses. Mais une fois la récréation terminée, le whippet est prêt à se détendre et se blottira volontiers sur le canapé.

Le whippet aime passer du temps avec vous, mais il n’est pas un bon chien de garde, car il est gentil et non agressif. L’obéissance est pour lui une seconde nature, et il ne faut pas s’attendre à ce qu’il prenne les rênes.

L’info en plus : le whippet est le lévrier le plus populaire aux États-Unis.


4. Le sloughi

Slougi en forêt
Crédit image : Liliya Kulianionak, Shutterstock

Réputé pour ses talents de chasseur et sa rapidité, le sloughi est une race originaire d’Afrique du Nord. Il possède un pelage court et fin qui tombe peu et dont l’entretien ne nécessite qu’un brossage hebdomadaire. Cette race a de bonnes manières qui complètent parfaitement son corps athlétique et élancé.

Ils n’ont pas toujours besoin de faire de l’exercice, et il n’est pas rare de les voir se reposer tranquillement à la maison avec leurs proches. Le sloughi aime être avec sa famille et est plutôt distant avec les étrangers. La couleur de son pelage peut aller du crème à l’acajou, avec ou sans marques noires.

L’info en plus : le premier sloughi a été importé aux États-Unis en 1973.


5. Le podenco d’Ibiza

Podenco de profil
Crédit image : DragoNika, Shutterstock

Ces chiens sont élevés pour chasser les lapins et le petit gibier, et vous les trouverez encore en action aujourd’hui en Espagne. Bien que certains des autres chiens de type lévrier apprécient les moments de détente, cette race préfère par-dessus tout courir et chasser. Ils ressemblent aux greyhounds à l’exception de leurs grandes oreilles, et côté couleur de robe, ils sont roux, blancs, ou une combinaison des deux.

Le podenco a besoin de beaucoup d’exercice physique intense, c’est pour cette raison qu’il est un compagnon idéal pour le jogging. Il est d’humeur égale, loyal et affectueux, ce qui en fait un compagnon idéal pour une famille active. Si ce chien se lance dans une course effrénée, il est difficile de le ramener à la raison et à la maison…

L’info en plus : cette race peut sauter à un mètre cinquante voire deux mètres en position debout.


6. Le saluki

Saluki au regard doux
Crédit image : Saluki by elisabettabellomi, Pixabay

Le saluki est un chien mince, anguleux, avec des poils longs et soyeux sur les oreilles, la queue, les orteils, sous le menton et sur les pattes. Vous trouverez cette race dans de nombreuses couleurs et motifs. Il fait partie des races les plus anciennes et a été utilisé comme chien de chasse par les rois et les nobles.

La stimulation mentale et physique est indispensable pour ces chiens, et ils aiment les sports tels que la chasse au leurre et l’agility. Ce sont de très bons chasseurs qui aiment courir et poursuivre, mais ils peuvent aussi être calmes et doux. Se prélasser pendant des heures fait également partie de leur programme quotidien.

L’info en plus : le saluki est un chien tellement rapide qu’il a été utilisé pour chasser les gazelles.


7. Le chien du pharaon

dans le sable
Crédit image : CL Bilder, Shutterstock

Le chien du pharaon pèse entre 20 et 25 kilos à l’âge adulte. Il est de couleur feu avec des yeux ambrés. Il est surnommé « le chien rougissant », car lorsqu’il est heureux ou excité, son visage semble rayonner.

Courir à grande vitesse sur des terrains rocheux tout en restant gracieux est son point fort. Les gens confondent souvent le chien du pharaon et le podenco d’Ibiza à cause de leur apparence similaire, mais le chien du pharaon est plus petit en taille. Il a besoin de courir au moins 15 à 20 minutes deux fois par jour pour être heureux et en bonne santé.

L’info en plus : le chien du pharaon est également connu pour son sourire, car on peut lui apprendre à afficher un visage « heureux ».


8. L’azawakh

Azawakh en action
Crédit image : otsphoto, Shutterstock

Cette race est originaire d’Afrique de l’Ouest et ce chien est connu pour être un chasseur robuste et endurant. C’est un chien tellement mince que vous pouvez voir leur structure osseuse sous la peau. La vision et la vitesse ne sont pas leur point fort, mais ils sont très intelligents et très indépendants.

L’exercice quotidien est indispensable au développement de leur corps et de leur esprit, c’est pour cela qu’ils sont des partenaires de course parfaits. Ils aiment jouer et se blottir contre leur maître. Même si cette race existe depuis des milliers d’années, ils n’ont été reconnus par l’American Kennel Club qu’en 2019.

L’info en plus : l’azawakh a été introduit en Europe dans les années 1970, puis aux États-Unis à la fin des années 1980.

Divider 7

Conclusion

Le fait d’être mince aide ces chiens à être plus rapides et plus souples, ce qui leur permet d’être des chiens de chasse efficaces. Ils aiment être actifs même s’ils ne chassent pas et peuvent être d’excellents compagnons pour les personnes dynamiques. La plupart de ces chiens minces sont extrêmement fidèles, mais peuvent être distants envers les personnes avec lesquelles ils n’ont pas noué de liens.


Crédit image principale : Liliya Kulianionak, Shutterstock

Articles Liés

Lectures complémentaires

Articles Vétérinaires

Dernières réponses vétérinaires

Les dernières réponses des vétérinaires aux questions de notre base de données

Shopping cart0
Il n'y a pas d'articles dans le panier !